Pourquoi on a suprimer Pluton ?

Le comité d'experts présidé par l'astronome Owen Gingerich (université de Harvard) avait proposé une nouvelle définition du mot planète faisant la part belle à la gravité… et à Pluton. Selon eux, pour faire partie du cercle très fermé des planètes, un objet céleste devait être en orbite autour d'une étoile, sans toutefois être une étoile, et être suffisamment massif pour que l'effet de sa propre gravité lui confère une enveloppe sphérique.



Retour

la lumière.Pluton terre. atomes l'espace

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !