SWIFT

SWIFTLa progression des flashes X autour du magnétar illumine sur son passage des nuages de gaz et poussières.Tout les dètails sur Astromagazine ici

Commentaires (4)

frozisme
  • 1. frozisme | 28/02/2009
Ce site mes amis est rèservèe aux passionnès de l'univers et qui aiment proumouvoir leur savoirs
celui ou celle qui a postè dans le livre d'or sur l'astraunaute americaine et dont vous faite la meme chosè ,n'oublions pas que cette personne a donnè un renseignement très très important sur cette magnifique femme,bon le fait qu'elle soit sa fille biologique ou pas c'est pas le but du site,le but de ce site est de mieux connaitre les secrets de l'univers avec l'aide des internautes qui ont des vrai infos comme celle ci:
Lorsque la Lune s’est levée au dessus du lac australien de Tuggerah dans l’aurore aux doigts de rose du 23 février 2009, elle est apparue sous la forme d’un fin croissant. Elle offrait également à ceux qui se lèvent tôt une enjôleuse lumière cendrée, le reflet de la Terre sur la partie du disque lunaire non éclairé par le Soleil. Cette journée particulière présentait également une remarquable conjonction avec 3 planètes errantes, de haut en bas Mercure, Jupiter et Mars, qui n’ont pas manqué de donner à ce paysage céleste son caractère unique.
Image
La vieille Lune dans les bras de la Nouvelle Lune:
Connue aussi sous les noms de "lueur pale" de la Lune ou "vieille Lune dans les bras de la Nouvelle Lune", la lumière cendrée est la lumière de la Terre réfléchie par la face nocturne de la Lune. Cette impressionnante image de la lumière cendrée et d'un jeune croissant de Lune a été prise par l'astrophotographe et traducteur d'APOD Laurent Laveder, depuis le lointain observatoire du Pic du Midi, sur la planète Terre. Mais la vue depuis la Lune aurait été superbe elle-aussi. Quand la Lune apparaît dans le ciel de la Terre sous la forme d'un mince croissant, une éblouissante Terre presque Pleine est visible depuis la surface lunaire. La réflectivité totale de la Terre est influencée par la couverture nuageuse, et de récentes études sur la lumière cendrée indiquent qu'elle est plus prononcée en avril et mai. Une description de la lumière cendrée et terme de lumière de la Terre réfléchie par la Lune a été écrite il y a 500 ans par Léonard de Vinci.
Image
au début de la nuit, un jeune croissant de Lune partageait avec les étoiles sœurs de l’amas des Pléiades un ciel occidental parsemé de fins nuages. Les images astronomiques des célèbres Pléiades montrent souvent les enjôleuses nébuleuses par réflexion bleues de l’amas, mais ici ces dernières sont délavées par les nuages et le brillant clair de Lune. Tandis que la Lune de 3 jours est surexposée, les caractéristiques de sa surface pourtant plongée dans la nuit peuvent être discernées grâce à la lumière cendrée, le reflet de la lumière solaire renvoyée par notre planète. Une semaine plus tôt, c’était la brillante Vénus qui posait à côté des étoiles sœurs. Pour autant, Vénus ne s’est pas encore aventurée trop loin des Pléiades, et l’étoile du Berger domine encore l’horizon ouest lorsque vient la nuit.
M 81 dans la Grande Ourse:
Image
La grande et belle galaxie spirale M81, d'une taille comparable à celle de la Voie Lactée, se trouve à 11,8 millions d’années-lumière de nous dans la constellation de la Grande Ourse, et est une des plus brillantes galaxies visibles dans le ciel terrestre. Cette image au piqué exceptionnel révèle aussi bien les détails du brillant noyau jaune que ceux, plus ténus, des bras spiraux bleus de la galaxie et de ses veines de poussière. Au-dessus de M81 se trouve une galaxie naine compagne, Holmberg IX, arborant une région de formation d’étoiles rosâtre. Tandis que M81 et Holmberg Ix sont visibles au travers d’un premier plan d’étoiles de notre propre Galaxie, la Voie Lactée, elles sont aussi vues au travers d’un complexe de nuages de poussières beaucoup plus ténus. Ces nuages relativement inexplorés se trouvent probablement à quelques centaines d’années-lumière de nous seulement, bien au-dessus du plan de notre Galaxie. Dispersés au travers de l’image, tout spécialement sur la droite, ces nuages de poussière réfléchissent la lumière combinée des étoiles de la Voie Lactée et ont reçu l’appellation de nébuleuses de flux intégré.

Si vous avez des infos comme ça bienvenue aux club des fou de l'univers ,merci quand meme.


MAESTRO HENRI
  • 2. MAESTRO HENRI | 28/02/2009
la première femme iranienne a etre allé dans l espace c est que moi .
B
  • 3. B | 20/02/2009
L ASTRONAUTE TRACY ELLEN CALDWELL C EST QUE CHARLIE CHAPLIN QUI A FAIT le charlot .
DURAND
  • 4. DURAND | 20/02/2009
l astronaute femme sunita williams c est que marilyn manson .

Ajouter un commentaire