LA COMETE 67P/CHURYUMOV-GERASIMENKO

La chevelure de la comète se développe alors que celle-ci se rapproche progressivement du Soleil sur son orbite d'une durée de 6,5 années. Même si elle se trouve encore à plus de 600 millions de kilomètres du Soleil - plus de quatre fois la distance entre la Terre et le Soleil – sa surface a déjà commencé à se réchauffer, ce qui sublime la glace de surface et fait s'échapper le gaz de son noyau formé de roches et de glace.

La sonde Rosetta continue son approche de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. Elle l’atteindra en août pour se mettre en orbite autour puis un atterrisseur tentera de s'y poser en novembre prochain. Ces images et l'animation nous permettent d'assister à la naissance et au développement de la coma, ou chevelure de la comète, au fur et à mesure que celle-ci s'approche du Soleil. Elle prend la forme d'un nuage diffus de gaz et de poussières d'environ 1300 km illuminé par le Soleil. Ces images ont été obtenues par la camera OSIRIS-NAC. Cet instrument imageur à haute résolution spatiale a été conçu et développé par le Laboratoire d'Astrophysique de Marseille (CNRS / Aix-Marseille Université) en partenariat avec la société ASTRIUM et plusieurs laboratoires européens.